Avec l’affichage dynamique, le restaurant du futur, c’est aujourd’hui !

La transformation digitale touche aussi le monde de la restauration si ce n’est tous les métiers de bouche, allant des restaurants gastronomiques en passant par les fast food jusqu’aux pâtisseries et boulangeries.

Il faut dire que la digitalisation apporte de nombreux avantages aussi bien pour le restaurateur que ses clients. Le restaurant du futur est aujourd’hui, le tout est de savoir le créer grâce à l’affichage dynamique. On vous dit plus dans les lignes qui suivent :

Définition du restaurant du futur

Le restaurant du futur se veut avant tout être un restaurant évolué du point de vue de l’expérience client. Il l’améliore par la personnalisation, une meilleure gestion des attentes, une plus grande transparence sur la composition des produits…

Il se veut aussi être un établissement performant grâce à des dépenses plus rationnelles, des déchets mieux gérés voire même diminués, un gain de temps en termes de production…

Enfin, le restaurant du futur mise sur une relation plus forte envers les clients et investit dans son identité, dans la fidélisation clientèle, les services extra…

Amélioration sur 3 niveaux : avant, pendant et après le repas

La connexion avec les clients s’établit avant même que le repas soit servi. Pour ce faire, le restaurant jouit d’une forte présence en ligne notamment sur les réseaux sociaux.

Il renforce cette position par l’affichage dynamique connecté pour faciliter l’accès des clients aux réseaux sociaux à travers la création de points d’entrée pour ses communautés. Les invitations et les interactions seront alors nombreuses à partir des écrans qui composent l’affichage dynamique du restaurant.

Les offres par rapport aux écrans seront larges et transforment les espaces du restaurant en des lieux propices à la diffusion de ses messages.

Pendant le repas, l’affichage dynamique permet au restaurant de proposer des menus augmentés grâce aux ardoises numériques. Les informations données vont alors jusqu’à concerner l’origine des ingrédients, leur valeur nutritionnelle… ce qui aura pour impact l’augmentation de la satisfaction des clients et partant, du chiffre d’affaires du restaurateur.

De la tablette au grand écran, les menus se présentent différemment grâce à l’affichage dynamique. Même la prise de commandes gagne en innovation grâce à sa mise en œuvre qui peut désormais se faire sur écran, sur tablette si ce n’est via une borne interactive.

Après le repas, le restaurant du futur continue de garder ses liens avec le client. Ses écrans les invitent à le retrouver sur les réseaux sociaux, à s’inscrire à sa newsletter, à participer à ses évènements…

Innovation des livraisons de repas, des paiements et de l’expérience-client

Le restaurant du futur se veut aussi être un restaurant dématérialisé. En effet, ses menus peuvent être simplement livrés au domicile des clients.

Ici, l’affichage dynamique joue une fois de plus un rôle décisif en permettant une interconnexion entre les plateformes qui assurent la livraison des repas et la gestion des flux de commandes et des menus.

C’est encore l’affichage dynamique qui informe les clients de la disponibilité de l’option « livraison à domicile ».

La technologie intervient aussi en matière de paiement dans le sens où elle prend en main le client durant toutes les phases de commande. Elle accueille facilement un système de paiement à joindre à l’écran pour en faire une borne de commande. A défaut, l’affichage dynamique se couple bien avec le système de paiement en ligne sur un interface web.

Enfin, l’affichage dynamique permet au restaurant du futur d’investir dans la personnalisation et partant, l’amélioration de l’expérience de chaque client. Il lui fait des suggestions adaptées à ses goûts, il adapte ses contenus en fonction de ses centres d’intérêt…

Tout ceci complète le rôle à part entière de média que joue l’affichage dynamique. Il devient alors un instrument permettant d’asseoir l’identité propre de chaque restaurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *